ALFA
Accueil    Publicité    Liens    Album photos    Documents    Agenda    Evènements    Contactez-nous
www.journalfa.ca
 
Avril 2011

Après-demain, on vote

Les immigrés, toujours courtisés, ne votent plus systématiquement libéral

Après-demain, on vote
Jack Layton,chef du NPD (ph DR)

Il n’y a pas si longtemps, le vote immigré était considéré comme «captif», les nouveaux arrivants votant systématiquement Libéral. Aujourd’hui, la vie au pays, le travail au rabais, et le syndrome « immigrant un jour, immigrant toujours» ont fini par recadrer la perspective électorale. Désormais, les immigrants ne sont plus subjugués par le rouge et ne suive plus, à l’aveugle, et le chef et le programme du parti Libéral. Le vote, auparavant quasi-unanime, se disperse. Les immigrants, désormais, lisent le programme, évaluent les promesses et la possibilité qu’elles soient vraiment concrétisées. Certains ont été gagné par la cause souverainiste et votent PQ ou Bloc Québécois, d’autres, fidèles à leurs amours premières, persistent et signent et voit l’avenir en rouge. L’élection du lundi 2 mai voit se profiler un succès orange. Le NPD, de Jack Layton, fracasse des records au Québec. Un sondage, publié dans la presse d’aujourd’hui, le crédite de 45% des intentions de vote, loin devant le Bloc Québécois (26%), le PLC (16%), le PCC (13%). C’est un tremblement de terre de magnitude 10. Du jamais vu, jamais imaginé. Si les intentions de vote se concrétisent et que le NPD rafle la mise sous le nez du BQ, considéré comme le gardien du temple, c’est tout un changement qu’il faudrait constater au niveau des mentalités au Québec. Gilles Duceppe, le chef du Bloc, devrait s’interroger : pourquoi un parti, dont tout le monde sait qu’il ne peut tenir ses promesses, s’est imposé au lieu et place d’un parti qui jusqu’à lors était considéré comme le meilleur défenseur du Québec à Ottawa? Le vote des immigrés, à son tour, devra être décrypté. Tous les ans, le Québec accueille près de 50 000 immigrants par an. Une question jamais posée par les instituts de sondage : au bout de combien de temps, la conscience politique vient-elle aux nouveaux arrivants. Il serait intéressant de le savoir.



Mustapha Chelfi
Mise en ligne :30/04/2011



 
Tous droits réservés au Journal de la communauté maghrébine
www.journalfa.ca

Conception et réalisation RACHIDIA INC.